Célébrer la vie, aussi fragile qu’elle puisse être

Je me suis réveillée ce matin avec une vague de gratitude dans mon cœur, pour tout ce qui est «présent» dans ma vie. Je repensais à l’année 2016 et aux personnalités publiques québécoises et internationales qui sont mortes. Autour de Noël, les nouvelles des décès s’enchaînaient rapidement l’une après l’autre. Je me demandais si ça allait s’arrêter. Ça ne me touchait pas personnellement, mais j’éprouvais du chagrin, à savoir que plusieurs artistes que j’ai regardés à la télévision durant mon enfance et mon adolescence avaient disparu. Un pan de notre histoire culturelle s’est vidé de tous ces acteurs et chanteurs. La mort fait partie de notre quotidien et y être confrontés de près ou de loin nous rappelle notre finalité. Quand je songe à ma propre fin, je me dis que c’est le moment idéal pour célébrer la vie. Mais il y a eu tous ces attentats terroristes à travers le monde. J’ai lu quelque part que 300 attentats ont été perpétrés en 2016. Presque une fois par jour, quelqu’un sur la planète prend une arme et tue des êtres humains. Toute cette violence teinte à présent notre quotidien. C’est d’une tristesse inouïe. Ça faisait longtemps que je n’avais pas ressenti une telle impuissance, probablement depuis le 11 septembre 2001. Avec les évènements meurtriers survenus au Charlie Hebdo, à Bruxelles, au Bataclan, à Nice, dans une discothèque à Istanbul, quelques-unes des 300 atrocités, cette impuissance est revenue en force. Et puis, plus près de chez nous, l’impensable s’est produit aussi. Jamais je n’aurais cru que dans une ville tranquille comme Québec, quelqu’un puisse s’en prendre aux membres de sa collectivité. Tous ceux qui ont commis ces meurtres avaient le coeur rempli de haine, n’appréciaient pas leur propre vie et encore moins celles des autres.

Martin Luther King a dit: « Il faut apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons périr ensemble comme des imbéciles. Une culture de la non-violence et de la paix favorise le respect de la vie et de la dignité de chaque être humain sans préjugé ni discrimination d’aucune sorte. »

 

Related article