Sirop d’érable à saveur exotique

Il y avait un bon moment que mes pieds n’avaient pas foulé le sol d’une terre où des érables déversent leur précieuse sève dans des chaudières de métal greffées sur leurs flancs. Je me suis même demandé si le menu « bines, oreilles de crisse et pet de sœur » pourrait un jour encore me séduire. Bien le week-end passé, j’ai découvert une petite cabane à sucre située près du cœur de Laval où j’ai pu encore m’étonner. Même renouer avec cette tradition. Y étaient attablés samedi dernier différents groupes de personnes. La tranche d’âge de 15 à 25 ans tapait des mains pendant que l’animateur jouait de la guitare. De jeunes mamans tenaient dans leurs bras leurs tout petits tandis que leurs genoux sautillaient au son de la musique.

Le plus touchant, c’était ces familles d’origine asiatique, indienne et marocaine qui s’animaient et tournaient autour des tables après s’être délecté d’un sirop couleur ambre et savoureux que seul le Québec produit en très grande quantité. Un nectar exotique pour eux.

Et tout ce beau monde ressemblait à une belle grande famille !

 

Related article